Période de jeûne au Sénégal : Bonjour les musulmans du Ramadan !

roubaix fin de ramadan 2013

Le Sénégal fait partie de ces pays dit musulmans où l’on ne se prive pas de montrer à la face du monde qu’on est un bon croyant. En cette soirée du vendredi 17 juin, après m’être délecté du match Espagne-Turquie (Euro 2016), je décide de sortir m’aérer l’esprit, marcher un peu et boire un coup en prélude à mon 18 juin, jour par excellence où un nouveau cheveu blanc pousse sur ma tête.

Mais que ne fut pas ma surprise de constater que la rue qui jouxte ma von, à Fass Delorme, était noire de monde. Devant moi, un panneau stop pour montrer aux engins à quatre roues et à deux roues comme le marcheur que je suis, que la rue ne passait pas. Et pour cause, c’était la prière à la mosquée du coin. Me voilà tout stupéfait. Un chemin que je parcours presque chaque soir, et qui était toujours désert, est ce soir pleins de fidèles musulmans, chacun sur sa natte pour prier, (Ne me demandez surtout pas comment cela s’appelle). Tous l’air pieux drapé dans leurs boubous, pour les hommes et des hijab pour les femmes, écoutant religieusement l’imam.

Ou vais je passer moi? C’est pourtant le raccourci pour rejoindre mon vendeur de bière favori. Alors, je m’effraie un chemin entre la cohue de prieurs pour passer mon chemin. Avec d’autres passants, on se retrouve en file indienne comme au restaurant universitaire, essayant de passer sans bousculer les saints de la soirée. Drôle de pays! Pourtant la mosquée a toujours été là, et jamais à l’heure des prières quotidiennes, je n’avais vu de monde. Mais il aura fallu cette période de Ramadan pour que je sache que les sénégalais pouvaient tous aller à la mosquée.

Qui est fou? Il paraît que durant le Ramadan, quand tu respectes les prières, tu amasses des trésors au paradis, pour quand tu vas mourir. Je dis ça, je dis rien han….!

The following two tabs change content below.
Ulvaeus BALOGOUN
Journaliste Béninois, Critique de cinéma, Directeur du journal en ligne www.leleaderinfobenin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *